La beauté afro et ses traditions

Dès le plus jeune âge, les femmes africaines prennent soin de leur peau et de leurs cheveux. Leur peau noire, mate ou métissée est douce, souple et ferme. Mais quel est leur secret ?

Nous vous emmenons au cœur des traditions ancestrales africaines, des rituels de beauté et des trésors naturels qu’offre l’Afrique et qui se transmettent de mères en filles.

L’hydratation, le secret de la beauté afro

La peau noire, mate ou métissée, plus épaisse et plus riche en mélanine, résiste naturellement plus facilement au photo-vieillissement et à l’apparition des effets de l’âge. Cependant, elle est également plus sèche, plus sensible à la déshydratation et peut devenir rugueuse.

De plus, elle est davantage sujette aux taches de dépigmentation. Le secret de la beauté afro : prendre le temps d’hydrater sa peau de la tête aux pieds.

Le rituel d’hygiène et de beauté se déroule en deux temps :

  1. Le nettoyage et l’exfoliation de la peau pour la débarrasser de toutes les traces de transpiration, pollution ou poussières. Depuis des siècles, les femmes utilisent l’éponge africaine ou « djampe » pour se frictionner et favoriser la circulation sanguine.
  2. Le geste de base simple et efficace : l’hydratation de la peau du visage et du corps, matin et soir avec des produits naturels.

La peau est douce, souple et lumineuse.

Les bienfaits du beurre de karité

Le beurre de karité est extrait des fruits du karité, un arbre originaire de l’Ouest africain. Le beurre de karité est riche en acides gras, en vitamines A, D, E, F qui lui confèrent des propriétés hydratantes et assouplissantes.

Il est traditionnellement utilisé dès la naissance et tout au long de la vie pour ses bienfaits sur la peau du visage, du corps et sur les cheveux et le cuir chevelu :

  • Il lutte contre la déshydratation ;
  • Il protège de l’érythème solaire ;
  • Il répare et aide à la cicatrisation ;
  • Il assouplit la peau et retarde les effets du vieillissement.

Il est également utilisé pour le massage africain au karité, massage très apprécié à tous les âges de la vie pour ses effets stimulants et revitalisants.

Le cheveu frisé ou crépu présente lui aussi une particularité : une importante sécheresse due à une faible production de sébum. Le beurre de karité est souvent inclus aux rituels de beauté capillaire des femmes africaines. Il leur permet de lustrer leur chevelure et de faciliter la coiffure.

Entre tradition et modernité, le beurre de karité constitue toujours un atout majeur pour embellir la peau et les cheveux des Africaines.

Les recettes de maman

La culture africaine est riche de traditions ancestrales et de rituels qui se transmettent de mères en filles depuis la nuit des temps.

La tradition du massage en est un exemple typique. Le massage occupe une place importante dans la vie quotidienne des Africains. Il ponctue également les différentes étapes de la vie.

Ainsi, à la naissance, le massage traditionnel africain au beurre de karité, le massage « digui », permet de fortifier le corps de l’enfant tout en ayant une valeur symbolique. Il est réalisé par la grand-mère de l’enfant qui possède un savoir-faire unique et précis.

Le massage, extrêmement tonique, stimule les points énergétiques de l’organisme tout en apportant une grande détente au corps et à l’esprit.

La recette du baume du Mozambique, un baume magique, est également transmise oralement de génération en génération. 25 plantes africaines, sous différentes formes, entrent dans sa composition :

  • Des huiles végétales : argan, coco, onagre, avocat, macadamia, etc. ;
  • Des noix de carthame ;
  • Du beurre de karité ;
  • Des extraits de thé et de café ;
  • De la poudre de noyaux de pêches africaines ;
  • Des pépins de raisins ;
  • De la gelée royale ;
  • De la cire d’abeille…

La préparation demande des heures de pétrissage et de malaxage avant d’obtenir un baume à la texture onctueuse qui nourrit, hydrate, cicatrise et protège la peau de toute la famille.

La richesse des terres africaines

La reine Néfertiti, dont le nom signifie « la belle est venue », connaissait bien la richesse des terres africaines.

Les secrets de la beauté afro pour entretenir et embellir la peau noire et les cheveux des Africaines s’appellent :

  • Karité, l’arbre sacré, dont le beurre offre de multiples bienfaits ;
  • Arganier dont l’huile, utilisée depuis des siècles par les femmes berbères, est une alliée de choix pour la fermeté de la peau et la beauté des cheveux ;
  • Kaolin, roche blanche argileuse, dont la poudre est un ingrédient idéal qui clarifie le teint ;
  • Avocatier dont le fruit est l’ingrédient préféré des peaux et cheveux secs ;
  • Savon noir, aux propriétés lavantes et adoucissantes.

Toutes ces ressources africaines inspirent la cosmétique moderne pour embellir les femmes du monde entier.